La qualité de l’action législative tributaire de son interaction avec les attentes de la société (M. Talbi Alami)

Date:

Rabat – Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, a affirmé, mercredi à Rabat, que la qualité de l’action législative est tributaire de son interaction avec les attentes de la société dans l’exercice de la mission de contrôle et d’évaluation.

S’exprimant lors de la séance plénière de clôture de la session d’automne de l’année législative 2021-2022 de la Chambre des représentants, M. Talbi Alami a indiqué que la Chambre des représentants a adopté 17 textes de loi, sachant que l’examen de la Loi de Finances a accaparé une large place lors des travaux de cette session.

Mettant en exergue l’importance des proposition de loi, M. Talbi Alami a fait savoir que les membres de l’institution législative ont élaboré 69 propositions de loi lors de cette session, soulignant que la Chambre œuvrera pour que ces textes prennent la voie d’adoption conformément aux procédures en vigueur, eu égard à leur importance dans le développement de la législation nationale.

“Les parlements des pays ayant une longue tradition démocratique ont actuellement tendance à accorder plus d’importance au contrôle de l’action gouvernementale et à l’évaluation de la performance, de l’efficience et de l’impact des politiques publiques, en plus du suivi de la mise en application des lois”, a-t-il dit, notant que le Parlement marocain a adopté ces dernières années la même démarche.

La Chambre des représentants a constitué lors de cette session un cadre de débat et de discussion des questions nationales de grande importance, que ce soit au niveau des séances plénières ou lors des réunions des commissions parlementaires permanentes, a-t-il ajouté.

Ainsi, le débat soulevé par les groupes et groupement parlementaires de la majorité et de l’opposition a placé les attentes des citoyens au centre des préoccupations de la Chambre des représentants, puisqu’elle constitue le cadre le plus approprié pour débattre des questions réelles de la société et y trouver des solutions.

Par ailleurs, M. Talbi Alami a passé en revue les principaux sujets qui ont focalisés l’attention lors des travaux de la Chambre, aussi bien au niveau des commissions permanentes que lors des séances plénières, soulignant qu’ils témoignent d’une tendance générale à étudier les questions d’ordre social.

Il a relevé, dans ce sillage, que le nombre des questions qui ont été discutées dans le cadre des séances plénières consacrées aux questions orales mensuelles adressées au chef du gouvernement sur la politique générale, a atteint un total de 10 questions, alors que le nombre des questions orales ayant reçu des réponses de la part des membres du gouvernement au cours de 13 séances, a atteint quelque 276 questions, dont 131 questions orales 2.019 questions écrites.

La Chambre des Représentants a eu recours dans le cadre du consensus avec les chefs des groupes et groupement parlementaires, aux opérations d’évaluation multisectorielles pour discuter des politiques publiques relatives au Plan de la Réforme de l’administration, au plan Maroc Vert et à la politique de l’eau, a-t-il noté, ajoutant que ces politiques revêtent une grande importance dans le contexte national et géopolitique, et qu’elles sont au cœur des défis du 21ème siècle.

Concernant la diplomatie parlementaire, M. Talbi Alami a affirmé que les composantes et les organes de la Chambre des représentants poursuivent leur mobilisation avec vigilance et anticipation, et selon les contours de la doctrine diplomatique du Maroc, en vue de défendre ses questions vitales, dont la question de l’intégrité territoriale du Royaume, sur les plans bilatéral et multilatéral.

La participation de la Première chambre à la 143ème édition de l’Assemblée de l’Union Interparlementaire, qui s’est tenue en juin 2021 à Madrid, a constitué une occasion au cours de laquelle “nous avons entamé des pourparlers avec un certain nombre de nos homologues sur les cinq continents”, a-t-il martelé.

L’institution législative a également pris part aux travaux de la conférence de l’Union Parlementaire Africaine, de l’Assemblée interparlementaire de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (AIPA), et du Bureau de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. Ces interventions ont été une opportunité pour plaidoyer en faveur des intérêts du Royaume et pour mettre en lumière les réformes réalisées par celui-ci et défendre les questions de la paix, de la stabilité et de la justice climatique.

M. Talbi Alami s’est arrêté sur la date du 1er janvier 2022, où il a assumé la présidence de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée, qui se veut un mécanisme parlementaire pour le partenariat euro-méditerranéen, et dans lequel “notre pays jouit d’une place privilégiée et appréciée”.

Dans le cadre de la diversification des programmes de partenariat et de coopération internationale, M. Alami a fait observer que le partenariat de la Chambre des représentants avec l’Union européenne et un certain nombre de parlements nationaux et européens, ainsi qu’avec l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a été renforcé, précisant qu’un nouveau projet de jumelage institutionnel financé par l’UE avec sept institutions législatives a été approuvé.

Ce projet, poursuit-il, est dirigé par l’Assemblée nationale français en partenariat avec le Conseil des Représentants tchèque et belge, avec l’appui du Conseil des Représentants italien, du Conseil des Représentants grecque, de l’Assemblée de la République portugaise et de l’Assemblée nationale de Hongrie.

Ce jumelage, conforme à d’autres programmes de coopération avec des institutions issues du monde anglo-saxon et américain, incarne une illustration de collaboration entre la Chambre des Représentants et les parlements nationaux européens, a estimé M. Alami, faisant remarquer que ce projet pourrait faciliter le dialogue avec ces partenaires, promouvoir l’échange d’expériences, de visites et des projets d’études, ainsi que l’exploration mutuelle des pratiques parlementaires.

Cet article La qualité de l’action législative tributaire de son interaction avec les attentes de la société (M. Talbi Alami) est apparu en premier sur MAP Express.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

S'abonner

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img

Lire aussi