Le rôle des sénats et conseils similaires dans le renforcement de la coopération sud-sud mis en exergue à Rabat

Date:

Rabat – Le rôle des sénats et conseils similaires dans le renforcement de la coopération Sud-Sud a été mis en exergue, vendredi à Rabat, lors du Forum du dialogue parlementaire des sénats et conseils équivalents d’Afrique, du monde arabe, d’Amérique latine et des Caraïbes.

Les participants au forum, organisé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ont souligné la nécessité d’établir un dialogue sur la coopération Sud-Sud, qui devrait constituer le concept majeur de la fraternité entre les pays et les peuples.

Cette coopération, ont précisé les participants, implique un principe de solidarité entre les pays dits en développement, afin de contribuer au bien-être des populations tout en renforçant leur indépendance collective.

Il s’agit de consolider et de renforcer la coopération Sud-Sud, le modèle classique de la coopération Nord-Sud n’ayant pas fait ses preuves, ont-ils affirmé, soulignant qu’au moment où la communauté internationale vit des changements majeurs liés aux dérèglements climatiques et à la pandémie de la Covid-19, la coopération Sud-Sud devient une nécessité indispensable, en tant que manifestation de la solidarité entre les pays du Sud au service du bien-être des populations.

Face aux différents défis économiques, politiques et sécuritaires, outre le chômage, la pauvreté et les conflits militaires actuels, tous les parlementaires et les politiciens sont appelés à ouvrir des débats et agir pour parvenir à des solutions, ont souligné les participants, insistant sur l’importance de la coopération Sud-Sud dans divers aspects et la multiplication des efforts internationaux pour faire face aux différentes crises qui secouent le monde.

Les participants à ce forum ont indiqué que la paix et le développement sont deux thèmes majeurs pour les peuples du monde, la paix étant une condition sine qua non pour le développement. Les sénats et conseils similaires de l’Afrique, du monde arabe, de l’Amérique latine et des Caraïbes doivent y contribuer, et encourager les États à travailler davantage pour saisir les chances historiques, approfondir les coopérations et promouvoir le développement partagé.

Pour que les relations économiques, commerciales, techniques et financières puissent s’instaurer ou se développer, il faut avant tout une convergence de volontés politiques et ne pas toujours construire les coopérations Sud-Sud suivant le modèle occidental qui ne s’adapte guerre à la réalité, ont-ils soutenu.

En outre, ils se sont félicités de l’organisation de ce forum parlementaire qui constitue un espace de réflexion sur la manière de rendre plus fructueuse la coopération entre les pays en développement, soulignant la nécessité de conclure des partenariats gagnant-gagnant sincères dans le respect mutuel.

Les travaux du “Forum du dialogue parlementaire Sud-Sud” des Sénats et conseils similaires d’Afrique, du monde arabe, d’Amérique latine et des Caraïbes, organisé par la Chambre des conseillers, ont débuté vendredi à Rabat.

Ce Forum se veut un mécanisme parlementaire et un espace de plaidoyer et d’exploration des nouveaux domaines de coopération multidimensionnelle, selon une logique de partenariat stratégique et de solidarité fondé sur la proximité et l’action participative efficace et effective.

Les participants aux travaux de ce forum aborderont plusieurs questions ayant trait notamment au “Rôle des sénats, des Conseils de la Choura et des conseils équivalents dans la promotion de la coopération Sud-Sud”, aux “Échanges commerciaux et économiques entre l’Afrique et le monde arabe, l’Amérique latine et les Caraïbes : réalité et perspectives”, et à “l’équité climatique et sanitaire : Quel rôle jouent les Sénats des pays du Sud ?”

Cet article Le rôle des sénats et conseils similaires dans le renforcement de la coopération sud-sud mis en exergue à Rabat est apparu en premier sur MAP Express.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article: