One Ocean Summit: Plus de 100 pays s’engagent à préserver les océans

Date:

Brest (France) – Plus de 100 pays ont fait part de leur détermination à préserver les océans en contribuant aux “Engagements de Brest pour l’Océan”, aux côtés du Secrétaire général de l’ONU, de la directrice générale de l’UNESCO et du Secrétaire général de l’Organisation maritime internationale, à l’occasion du “One Ocean Summit” qui s’est tenu du 9 au 11 février à Brest.

Ce sommet a rassemblé 41 États, des représentants de la société civile et des entreprises, à l’initiative de la France qui assure la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne.

Organisé en coopération avec les Nations Unies, le One Ocean Summit doit donner une “impulsion politique forte” à l’agenda européen et international des enjeux maritimes, en particulier pour faire aboutir les négociations multilatérales qui impactent l’Océan et nourrir la conférence “United Nations Ocean”, prévue fin juin 2022 à Lisbonne.

“Conscients que la place de l’Océan dans l’agenda politique international n’est aujourd’hui ni à la mesure de son rôle dans les équilibres climatiques, environnementaux et sociaux planétaires, ni au niveau des menaces qui pèsent sur la vie marine, les dirigeants rassemblés à Brest se sont engagés à œuvrer collectivement, rapidement et concrètement pour mettre un point d’arrêt à la dégradation de l’Océan”, indique l’Elysée dans un communiqué.

Tout en soulignant leur détermination à “installer l’océan au cœur de l’agenda politique international”, les pays participant à ce Sommet ont choisi d’agir pour la préservation de la biodiversité, l’arrêt de la surexploitation des ressources marines, la lutte contre les pollutions et l’atténuation du changement climatique, souligne la même source.

Ils se sont engagés à cette occasion à travers une batterie de mesures et d’initiatives internationales, à protéger la biodiversité et les ressources des océans et à unir leurs forces face au changement climatique. Les participants se sont également dits déterminés à en finir avec la pollution plastique des océans.

Le Maroc a été représenté au segment de haut niveau de ce sommet par une délégation conduite par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et composée notamment du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki et de l’ambassadeur du Royaume à Paris, Mohamed Benchaâboun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

S'abonner

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img

Lire aussi