SM le Roi adresse un Discours au 1er Sommet sino-arabe qui se tient en Arabie Saoudite (Texte intégral)

Date:

Riyad – Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a adressé, vendredi, un Discours au 1er Sommet sino-arabe qui se tient à Riyad, en Arabie Saoudite.

Voici le texte intégral du Discours de SM le Roi, dont lecture a été donnée par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

“Louange à Dieu, Prière et Salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons,

Le Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Salmane Ibn Abdulaziz Al-Saoud, Mon Très Cher Frère,

Excellence, Monsieur Xi Jinping, Président de la République populaire de Chine, Mon Grand Ami,

Majestés, Excellences, Altesses,

Mesdames, Messieurs,

Je tiens d’abord à adresser Mes plus vifs remerciements à Mon Très Cher Frère, le Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Salmane Ibn Abdulaziz Al-Saoud, que Dieu le garde, et à travers lui, à Mon Cher Frère, le Prince Héritier, Son Altesse Royale le Prince Mohammed ben Salmane, et au peuple saoudien frère, qui accueille les travaux de ce premier Sommet sino-arabe. Je rends également hommage au travail méritoire accompli par les autorités saoudiennes qui ont veillé à la bonne organisation et à la réussite de ces assises. Que Son Excellence, Monsieur Xi Jinping, Président de la République populaire de Chine, soit également remercié d’assurer la coprésidence de ce Sommet.

J’adresse aussi à Son Excellence, M. Ahmed Aboul Gheit, Secrétaire général de la Ligue des Etats Arabes, l’expression de Ma considération pour l’effort appréciable de la Ligue qui a permis une bonne préparation des travaux du Sommet.

Par ailleurs, Il Nous plait de renouveler nos félicitations au peuple chinois ami pour la réussite du vingtième Congrès du Parti Communiste Chinois. A Notre Grand Ami, Son Excellence le Président Xi Jinping, Nous réitérons Nos félicitations les plus sincères pour sa troisième réélection à la tête du Parti. Ce nouveau mandat atteste de la confiance témoignée à sa personne par le peuple chinois ami et la direction du PCC. C’est aussi l’occasion pour Nous de saluer les conclusions du Congrès ayant trait aux relations avec le monde arabe.

Majestés, Excellences, Altesses,

Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui, nous sommes les témoins privilégiés d’un moment fort dans la dynamique de coopération sino-arabe. En effet, la tenue de ce premier sommet historique constitue un tournant majeur dans les relations solides que cultivent traditionnellement la Chine et le monde arabe. C’est aussi une nouvelle pierre qui est apportée à leur édifice inébranlable.

De fait, ce Sommet est l’occasion d’explorer les perspectives futures d’un partenariat fondateur d’exception, d’autant plus que Nous veillons à lui accorder une place éminente dans la hiérarchie des relations tissées par notre région arabe avec ses partenaires, qu’il s’agisse de pays, de groupements, d’organisations régionales ou internationales. Le Sommet permet aussi de mettre en exergue la portée civilisationnelle de ces liens historiques qui se sont tissés tout au long de l’ancienne Route de la Soie, à la faveur d’interactions humaines dynamiques, de brassages culturels féconds et d’échanges mutuellement bénéfiques.

Ces relations séculaires résultent de métissages culturels et civilisationnels qui se sont maintenus au fil des âges. Tendant une passerelle entre le passé et le présent, elles envisagent le futur sous le signe d’une coopération sans cesse renouvelée, dont l’illustration la plus emblématique est la coopération engagée entre les deux parties dans le cadre de l’Initiative de la Ceinture et de la Route.

Majestés, Excellences, Altesses,

Mesdames, Messieurs,

Outre le lot de crises liées à la pandémie Covid-19, le contexte international qui entoure ce Sommet est dominé par les développements sensibles de la donne géostratégique mondiale, accompagnés de troubles, de tensions et de conflits armés.

Ce concours de circonstances affecte directement notre région arabe, notre partenaire, la Chine, et le reste du monde et il confère, par conséquent, une importance singulière à notre partenariat stratégique, ce mécanisme de coopération dont nous nous prévalons pour relever les défis multiformes auxquels nous sommes confrontés.

La collaboration étroite entre la Chine et le monde arabe a été d’une importance et d’une utilité magistralement illustrées pendant toute la période de la pandémie. En effet, elle a permis de couvrir dans son ensemble tous les aspects de la coopération sanitaire et s’est même élevée, comme dans le cas du Royaume du Maroc, à la hauteur d’un véritable partenariat institutionnel, scientifique et industriel, surtout en matière de vaccins.

Majestés, Excellences, Altesses,

Mesdames, Messieurs,

Nous soulignons avec fierté le souci de la République populaire de Chine amie de soutenir la région arabe dans sa quête de sécurité et de stabilité, de l’aider à dépasser les crises auxquelles elle fait face et à en atténuer les effets. Portée au crédit de la diplomatie chinoise, cette position reflète la sagesse et la pondération qui lui sont reconnues et qui lui permettent de rapprocher les conceptions antagonistes par le recours vertueux au dialogue. C’est, en effet, le moyen le plus sûr pour mettre fin aux turbulences et aux incertitudes qui sévissent dans certains pays arabes frères.

A ce propos, Nous faisons le constat amer que les menaces d’insécurité et d’instabilité qui pèsent sur la région arabe sont parfois imputables aux politiques et à l’attitude affichées par certains pays arabes envers les autres. Aussi, pour conjurer ces nombreux périls, il est absolument nécessaire d’observer les règles de bon voisinage, de respecter la souveraineté nationale des Etats et leur intégrité territoriale, de se garder de toute ingérence dans leurs affaires internes.

Sur un autre plan, le soutien constant de la Chine à la Cause palestinienne juste constitue un acquis international de valeur sur lequel il faut capitaliser pour parvenir à un règlement juste et durable de la question de Palestine, conformément aux résolutions pertinentes de la légalité internationale, au premier chef desquelles celles portant sur Al-Qods Al-Charif.

Dans ce cadre et en Notre qualité de Président du Comité Al-Qods, Nous apprécions hautement le soutien indéfectible de la Chine en faveur de la préservation du statut juridique et historique de la Ville sainte et sa position à l’encontre de toute décision unilatérale qui saperait les efforts visant à relancer le processus de paix, retirerait le dossier d’Al-Qods de l’ordre du jour des négociations et l’exclurait des questions du statut final.

Cela pourrait accentuer les tensions et aggraver encore plus la situation, alors que nous cherchons avec les âmes éprises de paix à réunir les conditions favorables pour que prévale la paix et que Palestiniens et Israéliens retournent à la table des négociations.

Majestés, Excellences, Altesses,

Mesdames, Messieurs,

Les relations sino-arabes se diversifient et évoluent sur les plans politique, économique, commercial, culturel et humain. En effet, elles recèlent un potentiel important qu’il convient de mettre à profit de manière optimale afin qu’elles contribuent à concrétiser les aspirations du monde arabe à un essor économique effectif et à davantage de progrès scientifiques et technologiques, grâce notamment à la réalisation de projets de développement, au renforcement des infrastructures et des équipements logistiques, au développement humain et au transfert de technologie.

La Chine est le premier partenaire économique des pays arabes. Néanmoins, les échanges commerciaux entre les deux parties demeurent en deçà des potentialités existantes, même s’ils ont enregistré des niveaux satisfaisants en termes de volume, de diversité et d’intensité, atteignant environ 240 milliards de dollars en 2020.

La balance commerciale accuse également un déficit considérable en ce qui concerne les exportations arabes vers la Chine (hormis les exportations de pétrole et de gaz). Par conséquent, une action conjointe doit être menée pour les encourager et les diversifier et pour que ces exportations agissent comme un levier essentiel de promotion de l’économie arabe dans les secteurs de l’industrie, de l’agriculture et des services.

Par ailleurs, les touristes chinois dans les pays arabes sont encore moins nombreux que leurs homologues arabes qui choisissent comme destination la République de Chine amie. Aussi, Nous préconisons une action accrue pour une augmentation, de part et d’autre, de leur nombre.

Ainsi, Nous serons plus aptes à concrétiser ce à quoi nous aspirons tous : davantage de rapprochement et d’interaction entre les peuples arabes et le peuple chinois ami.

Majestés, Excellences, Altesses,

Mesdames, Messieurs,

L’un des piliers de la politique étrangère du Royaume du Maroc réside dans le développement de la coopération Sud-Sud, la diversification des partenaires et l’ouverture sur les ensembles régionaux.

En effet, le Royaume entretient des relations d’amitié, de solidarité et de coopération fructueuse avec un grand nombre d’entre eux, notamment ceux appartenant aux pays du Sud.

A cet égard, Nous voudrions exprimer Notre profonde satisfaction pour la forte amitié historique qui lie le Maroc et la Chine. Nous saluons leur coopération fructueuse dans divers domaines ainsi que la coordination et la concertation constructives sur diverses questions d’intérêt commun.

En outre, Nous nous réjouissons de la volonté résolue et sincère que les deux pays partagent pour développer ces relations.

Dans ce contexte, Nous réitérons l’adhésion du Royaume du Maroc à la politique d’une seule Chine, comme base des relations entre les deux pays amis. Notre soutien aux initiatives lancées par la Chine telles que le “Groupe des amis de l’Initiative pour le développement mondial” reflète le niveau de coopération étroite entre les deux pays amis.

Le Maroc souhaite également aller de l’avant dans la consolidation du “Partenariat stratégique” conclu entre les deux pays en mai 2016 et entériné par le “Mémorandum d’entente sur l’Initiative de la Ceinture et de la Route”.

Nous ambitionnons ainsi d’élargir les horizons de la coopération bilatérale vers de nouveaux secteurs prometteurs et à forte valeur ajoutée, afin de hisser les relations entre le Royaume du Maroc et la République amie de Chine à des niveaux élevés.

Majestés, Excellences, Altesses,

Mesdames, Messieurs,

Comme il est de coutume dans les forums de coopération qui réunissent la région arabe avec d’autres groupements et pays, le Royaume du Maroc a, dans un esprit constructif et responsable, participé aux nombreuses activités et rencontres fécondes organisées dans le cadre du Forum sur la coopération sino-arabe.

Fort de sa conviction en la nécessité impérieuse de consolider le partenariat stratégique entre la Chine et les pays arabes, il a contribué activement au parrainage et à la réussite des initiatives importantes qui ont été lancées dans ce sens.

Aujourd’hui, le Royaume du Maroc réaffirme sa pleine disposition à concourir efficacement à rehausser le niveau de ce partenariat stratégique, dans tous les domaines, en faisant preuve d’un engagement immuable en faveur des Causes arabes justes et légitimes, et pour qu’émerge un ordre politique et économique mondial plus équitable et équilibré, dans le plein respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des États et conformément au principe de non-ingérence dans leurs affaires intérieures.

Dans le même ordre d’idées, le Royaume du Maroc salue les initiatives sino-arabes qui seront adoptées lors de ce sommet, et affirme qu’il est disposé à prendre une part active à la mise en application des recommandations qui seront formulées dans la “Déclaration de Riyad”.

Le but ultime est de faire avancer le partenariat stratégique sino-arabe, de jeter des bases solides pour construire un avenir commun qui garantisse les moyens de coopération entre les parties, d’encourager l’investissement, de mettre à niveau l’économie et d’améliorer ses performances, de promouvoir les conditions qui permettent au citoyen arabe d’accéder à la société du savoir et de la communication.

Je saisis cette occasion pour exprimer une fois de plus toute Ma fierté pour les relations bilatérales profondes et solides qui existent entre le Royaume du Maroc et le Royaume d’Arabie Saoudite; et Je salue le partenariat exemplaire entre les deux pays, fondé sur la concertation constructive et la solidarité agissante ainsi que sur la coopération fructueuse dans divers domaines stratégiques.

Par ailleurs, c’est pour Moi un motif particulier de fierté les liens de fraternité sincère et de considération mutuelle qui relient les deux Familles Royales, outre les sentiments d’affection et d’amitié que partagent les deux peuples frères.

Pour conclure, Je tiens à renouveler mes sincères remerciements aux dirigeants, au gouvernement et au peuple du Royaume d’Arabie saoudite pour leur bon accueil et Je salue les efforts qu’ils ont déployés pour organiser ce Sommet et assurer son succès.

Ainsi, nous pourrons réaliser ce à quoi nous aspirons tous : consolider les bases d’un véritable partenariat qui sert la paix et la stabilité et favorise l’essor et la prospérité commune.

Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh”.

Cet article SM le Roi adresse un Discours au 1er Sommet sino-arabe qui se tient en Arabie Saoudite (Texte intégral) est apparu en premier sur MAP Express.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

S'abonner

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img